12 Septembre 2020

Histoire d’eau

Au plus près de l’eau, la Menthe aquatique nous offre encore ses belles fleurs mauves, alors qu’à quelques décimètres à peine, elle a déjà entamée son repli, comme en témoignent ses élégantes feuilles rosissantes, bientôt flétries (Mentha aquatica, Lamiacées).

9 Septembre 2020

Une belle invasive

La Renouée du Japon donne des suées à tous les botanistes européens, car cette étrangère géante s’est si bien installée chez nous, qu’elle asphyxie par endroit nos plantes de rives, appauvrissant à son bénéfice la flore de nos rivière et talus. Et pourtant, comment croire, en voyant sa floraison immaculée, délicate et vaporeuse, que cette lointaine cousine de nos épinards, est une si grande meurtrière, que l’on a pas encore trouvé comment neutraliser! (Reynoutria japonica, Polygonacées).

7 Septembre 2020

Automne, prologue flamboyant

Malgré la sécheresse qui perdure, mission accomplie pour le Cornouiller sanguin. Les graines sont prêtes et il est déjà temps d’amorcer la dormance pour économiser les ressources. La chlorophylle s’efface la première, laissant place au flamboiement des anthocyanes. Un salut magnifique à l’été mordant qui vit ses derniers jours. Puisse-t-il faire advenir la pluie! (Cornus sanguinea, Cornacées)

2 Septembre 2020

Une respiration…

Un peu de pluie, l’eau qui remonte un peu dans la rivière, des nuits fraîches, c’est suffisant pour l’herbe tout au bord de la rive pour renaître. La rosée, dans ce tout petit carré de verdure isolé, y diffuse comme un souvenir de printemps.

27 Août 2020

Comme un air de fin de saison

L’Eupatoire chanvrine sera une des dernières à fleurir l’été au bord de l’étang. Elle a pris le temps de survoler les autres plantes de sa silhouette élancée et de nous ravir de ses feuilles occupant l’espace (Eupatorium cannabinum, Astéracées).

23 Août 2020

Commune et pourtant précieuse

Et si demain vous deviez passer quelques jours en pleine nature, sans avoir pu prévoir de bagages, vous seriez sans doute ravis de trouver autour de vous cette précieuse et pourtant commune Saponaire. Quelques feuilles frottées dans les mains pourraient vous aider à faire un brin de toilette… Ce qui ne gâche rien, au plus fort de l’été, sur des sols arides, elle nous égaye de ses élégantes fleurs rose pale ( Saponaria officinalis, Caryophyllacées).

18 Août 2020

Les feux de l’automne avant l’heure

Dans la futaie desséchée, c’est déjà le temps d’entrer en dormance jusqu’au printemps prochain pour de nombreuses plantes. La Fougère Aigle reste toujours aussi belle, alors que la chlorophylle disparait de ses frondes, allumant au soleil couchant des feux de sous bois. Il y a quatre mois seulement (http://etrange-sabbat-en-foret article du 23 avril), elle s’élançait vers la lumière… ( Pteridium aquilinum, Equicétacées).

Nouvelle thématique!

« Les mal-aimés, épisode 1 »

Il y a des plantes qui nous dégoutent, nous énervent, nous blessent ou encore nous rendent malades. Et pourtant, elles gagnent à être mieux connues… Cliquez sur l’image ci-dessous, si vous voulez conjurer vos phobies!

15 Août 2020

Enfin la pluie … et la rosée!!!

On l’attendait tellement… elle est enfin venue… puis a semblé disparaître à peine répandue au sol. Les herbes mortes sont ce matin des herbes mortes humides… mais le ciel voilé apportait hier tout de même comme un répit. Il faut patienter encore et espérer d’autres averses pour le regain… Comme un espoir, ce matin, la nature renouait avec la magie des gouttes de rosée s’attachant aux frêles tiges de Prêle des champs (Equisetum arvense, Equicétacées, fougères).

12 Août 2020

Automne?

Trop chaud, trop sec. Même pour le Cornouillier sanguin, habituellement si résistant et coriace, trop, c’est trop! Les fruits étant presque mûrs, il perd déjà ses feuilles, comme si l’automne était venu. Ce qui rassure, c’est cette belle couleur rouge, qui apparait alors que la chlorophylle est détruite. Cela veut dire qu’il n’est pas mort, mais seulement en train de se protéger du dessèchement, ayant le temps de réabsorber dans sa sève une partie de ces précieux constituants, comme il le ferait avant l’hiver (Cornus sanguinea, Cornacées).