19 Avril 2021

Fourmis véganes?

La nature nous offre tellement de merveilles en ce moment, avec le grand élan de vie du Printemps, que je ne sais plus laquelle vous donner à voir. Les jeunes pousses qui s’élancent redonnent au paysage une troisième dimension qui s’était effacée. Et dans ce monde irradié de lumière, se promène à nouveau le petit peuple des insectes. Les fourmis rouges, grandes prédatrices habituellement, arpentent sans relâche les jeunes vesces en fleurs. Mais qu’y font elles? Pas de pucerons à traire, pas de proie en vue. Ces terreurs seraient elles devenues véganes? En fait, elles sont complétement « accro » au nectar que la vesce dispense grâce à de petites glandes à la base de ses ramifications (petite tâche claire dans une sorte de petite feuille sur la photo). Une source facile de sucre au sortir de l’hiver. Et, gardiennes de ce trésor, elles défendent leur hôte en chassant les éventuels croqueurs de feuilles. Gagnant, gagnant! (Myrmica rubra, Formicidées sur Vicia sativa, Fabacées).